Spatial Match Icon

Outil Correspondance géographique

Version:
2022.3
Last modified: January 12, 2023

Exemple d'outil unique

L'outil Correspondance géographique comporte un exemple d'outil unique. Consultez la section Exemples de workflows pour savoir comment accéder à cet exemple et à de nombreux autres exemples directement dans Alteryx Designer.

Utilisez l'outil Correspondance géographique pour établir la relation géographique (contient, coupe, touche, etc.) entre deux jeux d'objets géographiques. Il accepte un jeu d’objets géographiques provenant de l’entrée Cible et un autre provenant de l’entrée Univers. Au moins un flux d’entrée doit contenir des objets géographiques de type Polygone.

Pour plus d'informations sur l'outil Correspondance géographique, consultez Comportement de la correspondance géographique.

Connexion des entrées

Une connexion d'entrée Univers (U) dans cet outil est facultative (ce fichier peut être spécifié à l'aide d'un chemin d'entrée) comme indiqué par la flèche de connexion d'entrée blanche .

Pour chaque enregistrement issu du flux de données de la Cible, l'outil Correspondance géographique analyse l'étendue de l'objet géographique et tente de trouver un enregistrement dans le flux de données de l'Univers dont l'étendue d'objet géographique est en intersection avec celle de la Cible. Si un enregistrement concordant est trouvé dans l’entrée Univers, il est envoyé via l’outil Sortie concordante et il est joint à l’enregistrement Cible. Si aucun enregistrement concordant n'est trouvé dans l'entrée Univers, l'enregistrement Cible est envoyé via la sortie non concordante.

Configuration de l'outil

L'outil Correspondance géographique accepte 2 entrées géographiques.

  1. Sélectionnez l'objet géographique Cibles (entrée T). Lorsque vous travaillez avec des polygones des deux côtés, les polygones physiquement plus grands doivent se trouver du côté de l'entrée Cible. Lorsque vous travaillez avec des polygones et des points, le polygone doit se trouver du côté de l'entrée Cible.
  2. Spécifiez l'objet Univers :
    • Utiliser les enregistrements de l'entrée U : sélectionnez le champ d'objet géographique dans les données qui entrent dans l'outil.
    • Utiliser les enregistrements d'un fichier ou d'une base de données : lors de la lecture d'objets géographiques provenant d'une source de données, assurez-vous que la source utilisée a déjà été triée sur l'objet géographique. Veillez à ce qu'aucune connexion ne passe par l'entrée U.
      • Pour spécifier la source d'entrée de données, entrez le chemin du fichier d'entrée ou sélectionnez l'outil Explorateur pour accéder à son emplacement.
      • Sélectionnez le champ d’objet géographique dans la source d’entrée de données pour effectuer la concordance. Les objets plus petits physiquement doivent se trouver du côté de l’entrée Univers. Indiquer un fichier .yxdb pour l'importation directe s'avère être un moyen plus efficace pour exécuter une correspondance géographique. En fait, la bonne pratique consiste à convertir tout fichier polygone statique (comme des zones géographiques standard : États, Comtés, etc.) en un fichier *.yxdb pré-trié. ConsultezDépannage/FAQ.

        Correspondance géographique Calgary

        Si vous indiquez un fichier Calgary (*.cydb), n’oubliez pas que l’index géographique Calgary utilise une compression à 5 décimales à des fins de compression et de vitesse.  L'index géographique .yxdb utilise 6 décimales. Ce mécanisme ajoute aux index Calgary une erreur d'arrondi pouvant aller jusqu'à 70 cm. En d’autres termes, il est possible qu’un point se trouve à 70 cm à l’intérieur d’un polygone et soit considéré comme étant à l’extérieur dans Calgary.

  3. Indiquez le type de correspondance géographique à calculer :
    • Si Cible coupe Univers : renvoie des correspondances lorsque les deux jeux d'objets ont une zone en commun.

      Affiche la visualisation de l'option Si Cible coupe Univers
    • Si Cible contient Univers : renvoie des correspondances lorsque les objets Cible contiennent des objets Univers dans leur entièreté.

      Affiche la visualisation de l'option Si Cible contient Univers
    • Si Cible est dans Univers : renvoie des correspondances lorsque les objets Cible sont entièrement dans les objets Univers.

      Affiche la visualisation de l'option Si Cible est dans Univers
      ​​
    • Si Cible touche Univers : renvoie des correspondances lorsque les objets Cible touchent le périmètre extérieur des objets Univers. Pour pouvoir dire qu’ils se touchent, aucun des objets ne peut occuper une quelconque partie du même espace intérieur.

      Affiche la visualisation de l'option Si Cible touche Univers
      ​​​​
    • Si Cible touche ou coupe Univers : renvoie des correspondances lorsque des objets Cible soit partagent l'espace intérieur avec des objets Univers ou touchent le périmètre des objets Univers.

      Affiche la visualisation de l'option Si Cible touche Univers ou Affiche la visualisation de l'option Si Cible coupe Univers
    • Si le rectangle de délimitation de Cible chevauche Univers : renvoie des correspondances pour lesquels les rectangles de délimitation des objets Cible et des objets Univers partagent un espace intérieur.

      Affiche la visualisation de l'option Si le rectangle de délimitation de Cible chevauche Univers
      ​​
    • Personnaliser la relation DE-9IM : les utilisateurs doivent connaître les relations DE-9IM pour entrer la valeur personnalisée.
      Lors de l’introduction d’objets de type Ligne dans l’outil Correspondance géographique, la correspondance se base sur le rectangle englobant.

      Affiche la visualisation de l'option Rectangle de délimitation d'une ligne
  4. Extraire l'objet d'intersection (intersections uniquement) : lorsque cette option est cochée, le polygone d'intersection est inclus dans les outils en aval. Cette option n'est pertinente que lorsque vous faites correspondre un polygone à un autre.

Utilisez la table de la fenêtre Configuration pour modifier le flux de données entrant. Chaque ligne de la table représente une colonne de vos données. La colonne Champ de la table identifie le nom de chaque colonne dans les données et s'ajuste automatiquement aux noms des colonnes (champ) sans couper le texte (jusqu'à 40 caractères).

Champs de recherche

Avant de commencer la mise à jour de vos champs (colonnes), vous pouvez limiter votre liste pour pouvoir effectuer des mises à jour uniquement sur un sous-ensemble de champs. Cela est également très avantageux si votre jeu de données contient de nombreux champs.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser la zone Rechercher située en haut de la fenêtre Configuration. Entrez un mot clé et l'outil Correspondance géographique recherche dans les colonnes Champ, Renommer et Description pour renvoyer les correspondances. La recherche n'est pas sensible à la casse.

Image showing the tool Configuration window with the Search box highlighted.

 

Vous pouvez alors effectuer diverses actions (par exemple sélectionner, désélectionner, renommer, etc.) uniquement sur les champs qui ont été renvoyés par votre recherche. Pensez à la zone Rechercher comme un moyen de filtrer votre liste de champs afin de ne mettre à jour qu'un sous-ensemble de vos colonnes de données.

Pour afficher à nouveau la liste complète de vos champs, utilisez l'icône « x » pour effacer la zone Rechercher.

Après avoir effectué une recherche, seul un sous-ensemble de vos champs de données (colonnes) s'affiche. Veuillez noter que selon l'action que vous avez choisie dans le menu Options...

  • Certaines actions peuvent s'appliquer uniquement aux champs affichés.
  • Certaines actions peuvent s'appliquer à tous les champs, quels que soient ceux qui sont affichés.
  • Certaines actions peuvent s'appliquer uniquement aux champs spécifiques sélectionnés (mis en surbrillance) dans la liste des champs.

Pour cette raison, soyez prudent lorsque vous effectuez des actions sur un sous-ensemble de champs et vérifiez les résultats pour vous assurer qu'ils correspondent à ce que vous attendez.

Sélectionner, désélectionner, trier et réorganiser des colonnes

Sélectionner et désélectionner des champs/colonnes

Pour inclure une colonne dans le jeu de données, cochez la case à gauche du nom de la colonne. Décochez la case pour exclure la colonne. Vous pouvez également utiliser la case à cocher Sélectionner et désélectionner tout en haut de la table pour sélectionner et désélectionner rapidement tous les champs visibles.

Image showing the tool configuration window with the select all check box highlighted.

Trier les colonnes

Pour trier les colonnes de données en fonction du nom de la colonne...

  • Cliquez sur le nom de la colonne pour trier par ordre croissant.
  • Cliquez une deuxième fois sur le nom de la colonne pour trier par ordre décroissant.

Méthode de tri

L'ordre de tri par défaut peut varier selon la langue de votre instance Designer. Consultez la section Paramètres utilisateur de localisation pour en savoir plus sur la méthode de tri par défaut.

Réordonner les colonnes

Pour réorganiser les colonnes de données...

  • Sélectionnez une ligne pour la mettre en surbrillance ou sélectionnez et faites glisser plusieurs lignes pour les mettre en surbrillance.
  • Utilisez les flèches Déplacer vers le haut ou Déplacer vers le bas, ou cliquez avec le bouton droit et faites glisser pour déplacer les lignes vers un nouvel emplacement.

La colonne Unknown (Inconnue) est sélectionnée par défaut. Elle permet d'ajouter de nouvelles colonnes de données. Déplacez la colonne vers l'emplacement où vous souhaitez ajouter une nouvelle colonne.

Modifier le type et la taille des données

Type de données

Utilisez la liste déroulante Type pour modifier le type de données d'une colonne dans votre jeu de données.

Taille des données

Pour modifier la longueur (caractères pour les types chaîne et décimale fixe numérique) ou la mesure (octets pour les autres types numériques) prise en charge des données d'une colonne, sélectionnez Taille et saisissez un nombre. La taille varie en fonction du type de données et peut être modifiée pour les données numériques de type décimale fixe et tous les types de données chaîne.

Utilisez l'option [type de données] : forcé pour vous assurer qu'une colonne contient toujours le type de données attendu. Cela est utile lors de la création de macros.

Renommer une colonne ou ajouter une description

  • Pour modifier le nom d'une colonne, sélectionnez le champ Renommer et entrez le nouveau nom.
  • Pour ajouter une description, sélectionnez le champ Description et entrez une description.

Afficher plus d'options

Après avoir sélectionné ou mis en surbrillance les lignes (colonnes de données) dans la table, sélectionnez la liste déroulante Options au-dessus de la table pour afficher d'autres options de configuration :

  • Enregistrer/Charger : enregistrez la configuration du champ au format .yxft. Le fichier de type de champ Alteryx est un fichier texte qui peut être utilisé dans d'autres workflows avec les options Charger les noms de champs ou Charger les noms et types de champs.
  • Sélectionner : sélectionnez ou désélectionnez toutes les colonnes ou les colonnes mises en surbrillance. Les options incluent Tout sélectionner  et Tout désélectionner.
  • Modifier le type des champs mis en surbrillance : modifiez le type de données de toutes les colonnes mises en surbrillance.
  • Trier : triez les colonnes dans un ordre ascendant ou descendant. Les options incluent Trier par nom de champ d'origine, Trier par nouveau nom de champ, Trier par type de champ, ou Restaurer l'ordre d'entrée des champs. L'ordre de tri par défaut peut varier selon la langue de votre instance Designer. Consultez la section Paramètres utilisateur de localisation pour en savoir plus sur la méthode de tri par défaut.
  • Déplacer : déplacez les colonnes mises en surbrillance vers le haut ou le bas de la liste.
  • Ajouter un préfixe au nom des champs : ajoutez un préfixe au nom de la colonne sélectionnée ou surlignée.
  • Ajouter un suffixe au nom des champs : ajoutez un suffixe au nom de la colonne sélectionnée ou surlignée.
  • Retirer le préfixe/suffixe : enlevez le préfixe ou le suffixe du nom de la colonne sélectionnée ou surlignée.
  • Effacer tous les renommages : supprimez le nouveau nom pour toutes les colonnes.
  • Effacer les renommages mis en surbrillance : supprimez le nouveau nom pour toutes les colonnes mises en surbrillance.
  • Rétablir tous les types et toutes les tailles &d'origine : annulez toutes les modifications apportées au type et à la taille de toutes les colonnes et utilisez les valeurs d'origine.
  • Rétablir le type et la taille d'origine des éléments mis en surbrillance : annulez les modifications apportées au type et à la taille des colonnes sélectionnées ou en surbrillance et utilisez les valeurs d'origine.
  • Oublier tous les champs manquants : supprimez toutes les colonnes qui ne sont plus incluses dans les données.
  • Oublier les champs manquants mis en surbrillance : supprimez toutes les colonnes en surbrillance qui ne sont plus incluses dans les données.
  • Désélectionner les champs en double : désélectionnez la deuxième colonne lorsqu'il existe des noms de colonne en double. Cette option n'est disponible qu'en présence de plusieurs entrées.

Visualiser la sortie

L'outil Correspondance géographique produit un flux de données simple ou double avec un enregistrement pour chaque instance d'un enregistrement d'entrée Cible correspondant à un enregistrement d'entrée Univers. Le schéma de la table de sortie se forme en ajoutant les champs issus des deux enregistrements dans un grand enregistrement.

Sorties géographiques

Lorsque vous utilisez des outils géographiques, le flux de données peut contenir plusieurs champs d'objets géographiques. Lorsque vous configurez l'outil de sortie finale, n'oubliez pas que la sortie dans des fichiers de type .dbf, .xls ou .csv n'accepte pas les champs d'objets géographiques et que les fichiers géographiques n'acceptent qu'un seul champ d'objet géographique.

Connectez un outil Explorateur à chaque ancrage de sortie pour afficher les résultats.

  • Ancrages M : les enregistrements correspondants provenant de ce flux sont des enregistrements Cible dont l'objet a une correspondance provenant du flux Univers. L’objet Univers et les champs sélectionnés sont joints à l’enregistrement Cible. Un enregistrement Cible peut provenir du côté des correspondances un nombre de fois indéfini, selon le nombre de fois où des objets Univers concordent.
  • Ancrages U : les enregistrements provenant de ce flux sont des enregistrements Cible dont l'objet n'avait pas de correspondance provenant du flux Univers (Sans correspondance).
Cette page vous a-t-elle été utile ?

Vous rencontrez des problèmes avec votre produit Alteryx ? Visitez la communauté Alteryx ou contactez le  support. Vous n'arrivez pas à soumettre ce formulaire ? Envoyez-nous un e-mail.