Skip to main content

Exécuter l'outil Préparation à la migration

Avant de commencer

L'outil Préparation à la migration crée une copie incrémentielle des données de workflow stockées dans votre base de données. Au cours de ce processus, l'outil vous fournira une estimation de l'espace requis pour continuer. Ne poursuivez pas si vous ne disposez pas de l'espace suffisant.

Avertissement

Vous devez vérifier manuellement que vous disposez de suffisamment d'espace pour effectuer ce processus. L'outil Préparation à la migration ne peut pas vérifier l'espace disponible.

Étape 1 : installer l'outil Préparation à la migration

Suivez ces étapes pour installer l'outil Préparation à la migration.

#

Étape

1.1

Téléchargez le programme d'installation depuis la page  https://downloads.alteryx.com et exécutez-le.

Run the installer of the Migration Prep Tool.

1.2

Acceptez le CLUF.

Accept the EULA.

1.3

Choisissez un chemin d'installation ou acceptez le chemin par défaut.

Choose the installation path or accept the default path. 

1.4

Suivez les invites pour terminer l'installation.

Follow the prompts to complete the installation.
Follow the prompts to complete the installation.

Étape 2 : démarrer l'outil Préparation à la migration

Procédez comme suit pour démarrer l'outil Préparation à la migration.

#

Étape

2.1

Ouvrez une invite de commande ou PowerShell.

2.2

Accédez au chemin d'installation choisi (par défaut : C:\Program Files\Alteryx Migration Tool\ ).

2.3

Exécutez l'une de ces 3 commandes pour lancer l'outil Préparation à la migration. Remarque : si vous utilisez PowerShell, ajoutez .\ au début de chaque commande.

Vous pouvez exécuter cette opération sur tout hôte ayant accès au serveur MongoDB. Vous pouvez l'exécuter plusieurs fois en toute sécurité sans temps d'arrêt.

#Exemple à utiliser avec MongoDB intégré ou un serveur MongoDB unique géré par l'utilisateur :

AlteryxServiceMigrator22_2.exe -p -c "mongodb://{user}:{password}@{host.domain.tld}:{port}/AlteryxService?authSource={authenticationDB}"

Cela peut ressembler à l'exemple suivant. Veuillez noter que «  NON_ADMIN_MONGO_PASSWORD  » et «  localhost  » doivent être modifiés en fonction de votre configuration actuelle.

AlteryxServiceMigrator22_2.exe -p -c "mongodb://user:NON_ADMIN_MONGO_PASSWORD@localhost:27018/AlteryxService?authSource=AlteryxService"

#Exemple à utiliser avec les jeux de réplicas MongoDB :

AlteryxServiceMigrator22_2.exe -p -c "mongodb://{user}:{password}@{host1.domain.tld}:{port},{host2.domain.tld}:{port},{host3.domain.tld}:{port}/AlteryxService?authSource={authenticationDB}"

#Exemple à utiliser avec MongoDB Atlas :

AlteryxServiceMigrator22_2.exe -p -c "mongodb+srv://{user}:{password}@{atlasCluster.cloudProvider.mongodb.net}/AlteryxService?retryWrites=true&w=majority"

  • Remplacez ces variables dans la chaîne de connexion par les valeurs adaptées à votre environnement. Ces informations d'identification sont les mêmes que celles utilisées pour configurer votre base de données Server et se trouvent dans les Paramètres système Alteryx  :

    • {authenticationDB} = base de données qui authentifiera les informations d'identification de l'utilisateur spécifié.

      • Si votre Server est configuré pour utiliser MongoDB intégré, vous devez utiliser le mot de passe MongoDB non-administrateur. Dans la chaîne de connexion, votre authSource doit être « AlteryxService ».

      • Si vous utilisez un MongoDB géré par l'utilisateur, contactez votre administrateur MongoDB pour confirmer les informations d'identification de l'utilisateur et authSource.

    • {port} = port de service utilisé par MongoDB pour fournir l'accès à la base de données.

    • {host.domain.tld} = nom de domaine complet de votre serveur MongoDB.

    • {password} = informations d'identification de l'utilisateur.

    • {user} = nom d'utilisateur pour accéder à la base de données.

    • {atlasCluster.cloudProvider.mongodb.net} = adresse du cluster MongoDB Atlas.

  • Paramètres des commandes :

    • -h [ --help ] afficher les informations d'aide

    • -q [ --quiet ] envoyer les messages du journal à la ligne de commande (les messages de progression ignorent cet indicateur)

    • -s [ --severity ] arg (=7) niveau de gravité de la journalisation de la console (les rapports de progression de la migration sont envoyés au niveau 5)

    • -p [ --perform ] exécuter la migration

    • -u [ --forcenoprogressupdates ] désactiver l'écriture des messages de mise à jour de la progression sur la console (ils sont toujours écrits dans le fichier journal)

    • -c [ --connection ] chaîne de connexion arg (la base de données AlteryxService doit être spécifiée)

    • -l [ --loggingpath ] chemin du fichier de journalisation arg (=C:\ProgramData\Alteryx), doit contenir un %N à des fins de rotation de journal

    • --loggingmaxfilesize arg (=64) taille maximale en Mo d'un fichier journal avant sa rotation

    • -r [ --runtimesettings ] chemin d'accès au fichier des paramètres d'exécution arg

    • -d [ --stagingdirectory ] répertoire arg dans lequel les workflows déchiffrés seront temporairement stockés avant d'être à nouveau chiffrés

2.4

Lorsque la migration démarre, vous êtes invité à confirmer que vous avez effectué une sauvegarde de la base de données et de votre fichier de paramètres d'exécution :

When the migration starts it will it will prompt you to confirm you have made a backup of the database and your runtime settings file.

2.5

Une fois que vous avez confirmé les sauvegardes, l'utilitaire vérifie l'espace disque disponible. Il vous fournira une estimation de l'espace supplémentaire nécessaire à la migration. Vous devez vérifier votre système et poursuivre uniquement si vous êtes sûr que vous disposez de suffisamment d'espace libre.

Once you confirm the backups, the utility will check current space usage .

2.6

Une fois que vous avez confirmé que vous avez suffisamment d'espace disponible, l'utilitaire commence à migrer les données de workflow. Des messages de la console indiquant l'heure de début et l'heure de fin ainsi que des messages de progression s'affichent.

After confirming sufficient free space is available, the utility will begin migrating the the workflow data in preparation for the upgrade to 2022.3.

Résolution des problèmes

Si une erreur se produit pendant la migration, elle s'affiche dans la console et est également enregistrée dans le fichier journal.

Si vous rencontrez une erreur, procédez comme suit :

  1. Faites une capture d'écran de l'invite de commande.

  2. Masquez ou supprimez les données sensibles.

  3. Capturez le journal (voir les étapes de validation pour l'emplacement et le nom).

  4. Exécutez à nouveau la migration.

  5. Si la migration échoue à nouveau, contactez le support et incluez la capture d'écran et le fichier journal dans votre rapport.

Étape 3 : effectuer la mise à niveau vers Server 2023.2

Important

  • Avant de procéder à la mise à niveau, faites une copie de sauvegarde de votre base de données Mongo et du fichier RuntimeSettings.xml . Le chiffrement effectué pendant la fenêtre de maintenance est irréversible. La sauvegarde protège votre installation contre la perte de données ou les temps d'arrêt supplémentaires.

  • La progression de la migration n'est pas visible pendant la mise à niveau vers la version 2023.2.

  • Pour plus d'informations sur la mise à niveau, consultez la page  Installation ou mise à niveau de Server .

#

Étape

3.1

Téléchargez le programme d'installation 2023.2 et exécutez-le.

Run the installer.

3.2

Acceptez l'accord de licence.

Accept the license agreement.

3.3

Choisissez votre chemin d'installation ou acceptez le chemin par défaut.

Choose your installation path or accept the default.

3.4

Démarrez l'installation.

Start the installation.

3.5

Laissez l'installation se terminer.

Allow the installation to complete.

3.6

Une fois l'installation terminée, choisissez l'option Configurer Server maintenant .

Upon completion of the installation choose the ‘Configure Server Now’ option.

Note

Une fois l'installation de Server 2023.2 terminée, le démarrage du service peut prendre du temps.

3.7

Les paramètres système Alteryx s'ouvrent. Passez en revue les Paramètres système pour vérifier que vos paramètres sont corrects. Sélectionnez ensuite Terminer et Terminé pour démarrer le service.

3.8

Au démarrage du service, Server passe en mode maintenance pour migrer le fichier RuntimeSettings et les valeurs de la base de données qui n'ont pas pu être migrées auparavant. Pendant le mode maintenance, votre instance Server est indisponible.

3.9

L'outil Préparation à la migration effectue une vérification finale des modifications apportées à la base de données depuis la dernière exécution. Il effectue ensuite la migration (y compris les modifications trouvées récemment) et met en service la migration incrémentielle.

3.10

Cette migration finale peut prendre plusieurs heures. Cette durée dépend de la taille de votre configuration et de si vous avez exécuté l'outil Préparation à la migration avant la mise à niveau ou non. Une fois ce processus terminé, Server quitte le mode maintenance et entre dans un état fonctionnel.

Résolution des problèmes

Si le service s'arrête au bout d'un certain temps, vérifiez les erreurs de migration dans les journaux suivants :

  • LastStartupError.txt

  • Journal AlteryxServiceMigrator_#.log créé par l'outil Préparation à la migration

  • Journal AlteryxServiceMigrator_#.log créé lors du démarrage du service

Si des erreurs de migration se sont produites, essayez de redémarrer AlteryxService. Une tentative de redémarrage d'AlteryxService peut résoudre le problème. Si le problème persiste, récupérez les journaux et contactez le service clientèle pour obtenir de l'aide. En fonction des erreurs, une tentative de redémarrage d'AlteryxService peut résoudre le problème, car il va réessayer d'effectuer toutes les étapes de migration incomplètes.

Quelle peut être la cause de l'échec d'une migration ?

Il existe 2 cas d'échec :

  1. L'enregistrement n'a pas pu être déchiffré. Cela implique un enregistrement corrompu que l'utilisateur doit supprimer de la table (après l'avoir sauvegardée, le cas échéant).

  2. L'enregistrement n'a pas pu être chiffré à nouveau. La solution est la même que pour le cas précédent.

D'autres cas d'échec sont généralement des problèmes d'environnement. Ces problèmes sont résolus en corrigeant le problème d'environnement, puis en réexécutant l'utilitaire. La perte de connexion à MongoDB et l'espace disque insuffisant en sont quelques exemples.

Étape 4 : valider la réussite de la migration

Pour vérifier que l'outil Préparation à la migration a été correctement exécuté, suivez l'une des options suivantes.

Valider le journal de l'outil Préparation à la migration

  1. Accédez à C:\ProgramData\Alteryx\Service\ .

  2. Ouvrez le journal AlteryxServiceMigrator_#.log .

  3. Vérifiez s'il contient des messages d'erreur ou d'échec. Rechercher l'état 3 affiché comme ' ;3; ' dans le journal.

Valider le journal de démarrage du service

  1. Accédez au dossier de journalisation défini par Alteryx Paramètres système > Contrôleur > Général > Journalisation .

  2. Ouvrez le journal AlteryxServiceMigrator_#.log .

  3. Vérifiez s'il contient des messages d'erreur ou d'échec. Rechercher l'état 3 affiché comme ' ;3; ' dans le journal.

Validation après la mise à niveau vers la version 2023.2 (après la migration finale)

  1. Connectez-vous à Server via l'URI Web.

  2. Vérifiez les éléments suivants :

    • Vous pouvez exécuter manuellement des workflows et des applications.

    • Les programmes sont actifs et s'exécutent en produisant les résultats attendus.

    • Vous pouvez afficher, modifier, créer et utiliser les informations d'identification du workflow.

    • Vous pouvez afficher, modifier, créer et utiliser les connexions aux données de Server.

    • Récupérez un package de workflow à partir de l'API, importez-le dans Designer et exécutez le workflow dans Designer.